Les chockers font leur retour

Un brin nostalgique des années 90, les colliers chockers ou ras du cou font partie des grands revenants du look actuel des fashionistas. Un grand come-back initié par les New-Yorkais, sans doute en rappel du bon vieux temps ou les Spice Girls les portaient avec classe au ras du cou. Presque tous les courants de la mode s’inspirant des années 90, est-ce un attachement à cette époque ou un épuisement de créativité ? Quoi qu’il en soit le chocker a fait un retour timide 2016, mais il s’affirme cette année, avec un style girly indémodable. Dior, Carven, Alexander Mc Queen et Balmen ont sorti de leurs coulisses leurs inspirations autour de chocker pour leurs dernières collections printemps-été 2017. C’est clair, les chockers sont des must have de cet été, et vous devez suivre le mouvement !

Porter le choker en ville

Le chocker peut épouser différents styles d’habillement, votre cou en ressortira toujours élégant et séduisant. Un chocker en velours ou en plastique ira bien avec une veste en cuir et un jean délavé. Cela vous donnera un air décontracté et chic. Pour gagner en féminité, vous pouvez aussi porter une robe décolletée ou une jupe sexy en cuir. L’important est surtout que votre décolleté soit bien mise en valeur et même vos épaules.

Le style décolleté transparent

Toujours pour mettre en valeur la poitrine et les épaules vous pourrez également choisir un haut très échancré jusqu’à la naissance des seins, en la couvrant d’une voile légère transparente. Cela donne un effet sensuel lorsqu’il est associé à un chocker en velours. De préférence, choisissez des tenues de couleur noire.

Un ras du cou en soirée

Si vous avez une allure légère et êtes grande comme une gazelle, le chocker va davantage vous offrir une belle apparence. Associez avec un décolleté en V, votre ras du cou provoquera chez vous un glamour naturel. Préférez donc les robes très échancrées ou carrément les robes bustier pour vous faire briller d’élégance. Oubliez les matières, mettez un peu d’éclat sur votre chocker, en n’hésitant à enfiler une pièce de joaillerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *