Les perles reviennent sur les défilés

Un peu délaissées, mais toujours sûres de leur estime, les perles reviennent en grâce, portée fièrement en parure par des modèles de grands couturiers. Elles sortent de leur carcan pour s’associer à des matières valeureuses pour prendre toute leur grâce. En effet, ces gemmes nacrées n’ont pas perdu la cote et se font chouchouter par les stars et les dames de la haute société. Portées en bijoux ou serties aux vêtements, les larmes de Vénus reviennent en toute fraîcheur dans le secteur de la haute couture.

La place Vendôme se revêt de perles

Une des raisons pour laquelle les perles reviennent sur les défilés c’est que la gemme nacrée reséduit les grands joailliers de la place Vendôme. Les perles se dispersent dans les collections, elles sont associées à des pierres précieuses, des diamants et même une matière inhabituelle comme le cuir. Dans les vitrines de Chanel, de Cartier ou de Boucheron, elles prennent des allures asymétriques, se parent des couleurs de l’arc-en-ciel, brillant sous les feux du diamant. Elles épousent des formes géométriques chez Bulgari, en effet, les créations à base de perles sont en train de se métamorphoser.

Sur le podium, les perles incarnent une femme émancipée

Au XXe siècle, les perles incarnaient l’affirmation de soi, les femmes la portaient non seulement pour leur élégance, mais pour montrer l’émancipation. Cette image et revéhiculée dans les défilés de grands créateurs comme Dior ou encore de Jean Paul Gautier. On n’hésite pas à incruster de perles les robes, les voiles et les manchettes. La fureur des perles se ressent en effet très fortement, sans doute avec le courant du néoromantisme. Les perles ont un côté pur, sobre, enfantin et glamour. Elles confèrent aux femmes une certaine sérénité si bien que les mannequins qui la portent dégagent une fluidité de mouvement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *